contact@hubdata.fr +33 5 67 31 45 52
Big Data et valorisation des données
11
Juin

Big Data et valorisation des données

Le terme Big Data revêt 3 dimensions, les « 3 V », volume, vélocité et variété :

  • Le volume équivaut à une accumulation de données ou à des quantités en constante augmentation.
  • la vélocité correspond à la vitesse de la donnée.
  • La variété désigne le type de données et de sources.

Ce volume de données augmente chaque minute. C’est un phénomène et un challenge auquel nous devons inévitablement faire face et qui sera d’autant plus important dans le futur.

Aujourd’hui, les analystes s’accordent à dire que les entreprises qui implémentent avec succès une solution Big Data sont 20% plus performantes que leurs compétiteurs. Pour une organisation, le Big Data est un besoin, plus un choix.

Le Big Data permet de l’analyse reporting (le passé) à l’analyse prédictive (le futur) ou en d’autres termes de “réactif” à “prédictif”. Il permet en outre de passer d’un marketing transactionnel (centré produit) à un marketing relationnel (centré client).

Il se caractérise sous 2 aspects :

  • Smart data à données analysées par des algorithmes intelligents (car collecter de grands volumes de données n’est utile que si elles sont analysées intelligemment)
  • Fast data à capacité à obtenir des infos sur les données en temps réel (s’avère de plus en plus crucial pour les décisions)

L’image pourrait être « trouver une aiguille dans une botte de foin au moment où elle est jetée ».

Autre principe à prendre en compte pour une lecture qualitative des données, savoir combien de temps une donnée est utile.  Le Streaming Data. Le Data’s Time To Live (DTTL), c’est déterminer le cycle de vie d’une donnée, cela apporte des avantages structurels et économiques significatifs. Le DTTL doit pouvoir être prévisible.

Stocker des données est couteux et complexe, de plus, le stockage dans le temps doit être limité s’il n’est pas nécessaire. Dans beaucoup d’activités, les données analysées en temps réel n’ont que peu d’utilité à être stockées durablement. Cela impacte également sur la puissance ou la mémoire nécessaire pour traiter les volumes de données.

Enfin, le stockage compulsif de données peut porter atteinte à la vie privée ou à l’intégrité des clients ou des collaborateurs. C’est donc important de penser à comment stocker, quoi et combien de temps.

Sources :

http://www.decideo.fr/La-valorisation-des-donnees-l-avenir-du-big-data_a6637.html

http://www.wired.com/insights/2013/04/big-data-fast-data-smart-data/

Partager cet article : Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page